🚚 FORFAIT LIVRAISON COLIS A 5€ et OFFERTE 🎁 A PARTIR DE 300€ 🚚 sauf Parquet et Colle

Comment choisir son parquet massif ?

 

Critères de choix d’un parquet massif.

Le parquet apporte à votre intérieur une touche de raffinement et d’élégance tout en mettant en valeur votre sol. Ce type de revêtement nécessite plus d’entretien qu’un carrelage, mais son rendu esthétique vaut largement le détour.

S’il existe divers types de parquets, voici un focus sur le parquet en bois massif, aussi stylé que robuste, ainsi que les critères pour bien le choisir.

 

Quels sont les différents types de parquets ?

Il existe plusieurs types de parquets que vous pouvez appliquer à votre intérieur. Vous avez notamment le choix entre le parquet en bois massif, le parquet contrecollé ou flottant, et le parquet stratifié. 

Pour mieux comprendre comment choisir son parquet massif, il est important de comprendre les différents type de parquet existant sur le marché. 

 

Le parquet massif

Le parquet massif est, sans doute le type le plus ancien et le plus répandu dans les habitations anciennes. Il offre à votre intérieur une élégance unique. Il se différencie des autres types par sa longévité pouvant facilement dépasser le siècle selon l’essence de bois utilisé et la régularité de son entretien.

Le parquet en bois massif peut être installé partout dans la maison, même dans les pièces exposées à une humidité constante comme la salle de bain ou la cuisine. Les lames possèdent des longueurs et des largeurs très variées, et il existe diverses configurations de leur installation. 

 

Le parquet contrecollé

Le parquet contrecollé tient son nom de sa conception en trois couches collées les unes sur les autres. Celle la plus visible est la couche d’usure. Elle est faite en bois noble et apporte de l’esthétique au parquet. Celle du milieu est la couche de parement. Souvent fabriquée en pin ou en bouleau, elle sert de support à la première.

La troisième couche est celle de contre-balancement. Elle assure la stabilité du parquet et évite qu’il n’émette du bruit lorsque l’on marche dessus. Selon l’épaisseur du parquet flottant, sa pose se différencie.

 

Le parquet stratifié

Le parquet stratifié est constitué d’un support aggloméré, d’un revêtement décoratif sur sa surface pour imiter le bois naturel, et d’une résine qui protège ce revêtement de l’usure. Il s’agit du type de parquet le moins cher et le plus facile à installer.

Néanmoins, il est moins résistant, du fait que le support aggloméré supporte mal l’usure. Des rainures ou des systèmes d’auto-blocage permettent de l’installer facilement et rapidement. Il ne peut pas être cloué, mais la pose flottante est la seule option.

 

Pourquoi opter pour un parquet massif ?

Le parquet en bois massif possède de nombreux avantages, par rapport aux autres types. Le bois est noble et apporte une élégance particulière à votre intérieur. Ne subissant aucune transformation industrielle, le parquet massif est, comme le bois, un excellent régulateur thermique.

Si son prix semble élevé, sa durabilité et sa qualité compensent cet investissement. De plus, il s’adapte à presque toutes les décorations de votre intérieur. La grande diversité de contrastes et de natures d’essence du bois vous offre une possibilité presque infinie de combinaisons pour votre pièce.

Enfin, il est taillé dans une seule pièce de bois, ce qui lui offre une longévité exceptionnelle. Sa fabrication suit des normes bien précises et sa pose peut se faire de plusieurs façons, ce qui facilite son installation.

 

Quels sont les différents critères de choix d’un parquet massif ?

Afin de choisir le parquet massif adapté à vos besoins, voici quelques critères de sélection à prendre en compte.

 

Selon la surface et la forme de la pièce

Vous ajustez la longueur et la largeur de votre parquet massif selon la taille et la forme de la pièce. En effet, si vous prenez un parquet trop long pour une petite pièce vous risquez de couper un grand nombre de lames et d’obtenir des chutes inutilisables. Dans le cas inverse, vous risquez de devoir acheter beaucoup trop afin de combler le grand espace de la pièce.

Pour une pièce étroite, optez pour des parquets moins larges allant de 30 à 120 mm. En ce qui concerne les grandes pièces, vous pouvez choisir jusqu’à 200 mm de largeur pour couvrir un maximum de surface.

 

Selon les essences du bois

Le type d’essence influe beaucoup sur l’esthétique et la longévité de votre parquet en bois massif. Il existe une grande variété d’essences de bois auxquels vous pouvez choisir. Il existe un indicateur, l’échelle de Brinell qui permet de déterminer la dureté de la fibre du bois. Il apporte une notation de 1 à 10 à chaque essence, 1 correspond à la plus tendre et 10 la plus dure.

Par exemple, le sapin possède un indice de 1,3, le teck, le noyer ou le chêne possèdent une note entre 3,4 et 4. L’érable canadien, quant à lui, est noté 4,8. Enfin, le bambou possède l’une des meilleures notes avec 9.

 

Selon le type de pièce

La pièce où va s’effectuer la pose est également un critère très important pour le choix de votre parquet en bois massif. En effet, si la pièce est très fréquentée, un parquet en bois dur est préférable.

Si vous décidez d’installer votre parquet dans la salle de bain ou dans la cuisine, il est conseillé d’opter pour du bois exotique tel que le teck qui est imputrescible même au contact de l’eau.

 

Selon l’entretien et la finition

Que vous décidiez de vitrifier, de cirer ou d’huiler votre parquet, ces procédés permettent d’offrir une meilleure longévité à votre revêtement de sol. Toutefois, si la pièce est exposée à des passages fréquents de personnes (couloir, par exemple), il est conseillé d’huiler le parquet. Cette méthode résiste davantage aux rayures et aux traces de chaussures.

Dans le cas des pièces constamment humides, un entretien plus régulier est sollicité pour éviter que l’eau ne pénètre dans le bois et ne le pourrisse lentement.

 

Selon la technique de pose

Le choix du parquet massif diffère selon la technique de pose que vous souhaitez adopter lors de son installation. Si vous optez pour la pose flottante, des rainures situées sur les côtés de chaque lame permettent de les emboîter les unes aux autres, ne nécessitant ni clou ni colle.

Dans le cas de la pose clouée, vous achetez votre parquet avec des clous et des lambourdes sur lesquelles chaque lame va être clouée. Enfin, concernant la pose collée, vous aurez besoin de colle pour fixer les lames entre elles et sur le sol.

MyParquet.com
2021-03-16 06:30:00 +0100
Comment choisir son parquet massif ?

Ces articles pourraient vous intéresser

Critères de choix d’un parquet contrecollé
Critères de choix d’un parquet contrecollé
Découvrez un guide complet pour tout connaitre sur le parquet contrecollé, notamment ses critères de choix et les étapes
Lire plus...
laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.