Quelle est la différence entre un vernis et un vitrificateur ?
Le vernis et le vitrificateur sont des produits destinés à embellir et protéger un revêtement en bois ou autre. Ils présentent à peu près les mêmes caractéristiques, leur différence se situant au niveau de leur résistance et longévité. Quelles sont donc leurs compositions et dans quelles circonstances sont-elles conseillées ? 


Vernis et vitrificateur

Les caractéristiques

Un vitrificateur est un vernis dans lequel un durcisseur a été ajouté. Ils présentent presque le même rendu, mais les appellations et les destinations diffèrent. Le durcisseur apporte une protection spécifique à l'usure due au passage sur un plancher qui ne se trouve pas sur une porte ou une table.

Un vernis est une solution non pigmentée. Autrement dit, c’est une substance incolore  composée de liant (huile ou gomme), de solvant (alcool ou essence) et de diluant. 

Il est appliqué sur une surface en bois en dernier lieu c’est-à-dire après le ponçage ou la peinture ou la teinte. Un matériel verni ou vitrifié se nettoie facilement à l’aide d’une éponge. 


Les résultats

Il existe une différence entre un verni et un vitrificateur, notamment en fonction de la composition des produits. 

Le processus de vitrification favorise un rendu :

  • Brillant : effet de profondeur et indice "gloss"de brillance entre 40 et 60.
  • Satiné : aspect plus ou moins similaire à une surface enduite de cire avec un gloss compris entre 20 et 40,
  • Mat : réduit les défauts d’un matériel avec un gloss de max 12.
  • Ultra Mat: pour un aspect naturel voire invisible et un gloss inférieur à 4. 

Par ailleurs, les « vernis vitrifiants » diffèrent selon leur composition et leur destination : 

En phase aqueuse : sans odeur, plus écologique et gardant le bois clair ou solvantée polyuréthane: gamme généralement plus ancienne de produits, donnant une teinte plus soutenue "ambrée".

Monocomposant pour les habitations et facile d'application ou bicomposant pour les endroits avec beaucoup de passage: application nécessitant plus d'attention.

Teintés : application semblable au vernis traditionnel - attention au mélange. 

Utilisations et effets

Le vernis agit comme un bouclier sur la surface où il est appliqué. Il l’isole et la protège des agents externes comme la fumée, la poussière et l’eau… Pour ce faire, il y crée un film épais et étanche, empêchant la partie extérieure de s’écailler. Il s’applique volontiers sur un meuble ou autre équipement ne subissant pas divers chocs à longueur de journée.

Le vitrificateur se distingue donc d’un vernis par sa résistance. Il est le plus souvent destiné aux revêtements du sol comme le parquet par exemple. En effet, il assure une protection optimale contre les chocs et les perpétuels frottements et passages. Il est adapté pour le sol d’une chambre à coucher, d’un couloir et d’une salle de bain. Il se décline en de nombreuses versions suivant le résultat recherché.

À noter qu’il est possible de trouver des parquets déjà vitrifiés et prêts à être posés dans les magasins spécialisés. Bien évidemment, il y a également l’option de vous procurer des modèles encore bruts à vernir vous-même selon la teinte de votre choix.  

L’avantage d’une surface vitrifiée est la possibilité de la rénover. Pour le parquet par exemple, il suffit de poncer le revêtement existant et le vernir par la suite pour lui donner une seconde jeunesse.


Le vernis ou le vitrificateur sublime une surface en lui conférant une brillance et une teinte optimale. Il la protège des agressions extérieures grâce à son film imperméable. Le vernis embellit et fixe la peinture des meubles et le vitrificateur s’adapte au traitement des parquets. Dans le registre des produits d’entretien du bois, il faut également mentionner l’huilage et le cirage.


Nous venons de passer en revue la différence entre un vernis et un vitrificateur. Si vous avez des questions, contactez-nous. Vous pouvez également poster un commentaire ci-dessous. 

  • Jul 08, 2019
  • Catégorie: Conseils
  • commentaires: 0
laissez un commentaire
x