Avant d’utiliser un fond dur ou un bouche-pores, il est bon de savoir qu’il existe une infime différence entre les deux et qu’elle n’est pas toujours évidente à distinguer.

 

Le fond dur a vocation de vous permettre de bien préparer vos surfaces, afin qu’elles soient aptes à recevoir une finition cohérente. C’est la formule adéquate par excellence car le produit permet une très bonne accroche, est doté d’une grande résistance et permet de durcir la surface - c’est donc particulièrement recommandé sur bois tendre. Vous serez ainsi garanti d’opérer sur une surface des plus homogènes avant l’application d’un vitrificateur, ou d’huile pour parquet.

  

Le meilleur fond dur du marché

  

Le bouche-pores quant à lui est une sous couche, destinée à rendre les fibres du bois moins poreuses en les garnissant. Son application permet une bonne préparation du fond avant son égrenage et le résultat sera bien tendu tout en réduisant la consommation. Sachant qu’il s’applique sur toutes sortes de bois, en l’uniformisant , sa finition n’en sera que plus aisé. Recommandé avant toute réalisation, le fond dur a ainsi vocation à préparer et protéger le bois et lui assurer sa longévité. De séchage rapide et incolore, il permet de conserver la teinte naturelle du support. Quant au bouche-pores, il assure un fini au bois traité, de façon à ce que celui-ci présente des propriétés telles que l’exigent un lieu à grand passage. Pour les résineux tels que le sapin ou l’épicéa, c’est la garantie d’une surface durcie donc moins fragile que vous assurez à votre parquet.

 

Le meilleur bouche-pores du marché

 

Sur parquet neuf

Leur utilisation permet d’homogénéiser la surface pour l’obtention d’un rendu uniforme et rend plus facile l’application d’une finition. Certaines marques, comme Blanchon, proposent des produit hybride bouche-pores et fond dur de très haute qualité: Preplast et Fond Dur Aqua. Anti tâches et imperméabilisant, ils préparent les parquets à recevoir toute application qu’il vous conviendra d’utiliser (vernis, cire, huile etc.) Ces produits ne sont pas d’ailleurs pas spécifiques au parquet mais peuvent également être utilisés pour le mobilier. Ils permettent aussi de réaliser un pré-traitement pour « réchauffer » : obtenir une teinte ambrée ou « blanchir » pour des finitions de style scandinave.

 

En rénovation

C’est une façon d’éviter, après le ponçage à blanc après 3 phases de ponçage (40/80/120) , toute remontée de trace d’une ancienne finition. Pour éviter que ne persiste la moindre trace de l’ancien traitement, de cire ou encaustique, vernis ou peinture on pourra utiliser au besoin un décapant, cela vous assurera d’un meilleur rendu.

 

Mises en garde !

Faites attention à ne pas appliquer un produit en phase aqueuse sur un produit en phase organique (solvanté). L’inverse est possible. Le premier se nettoie et se dilue dans l’eau, tandis que le second nécessite d’avoir recours à un décapant ou un solvant de style white-spirit. Pour l’application spécifique de finition invisible, il ne faut pas utiliser de fond dur.

 

Photo credit: santjustparquets on VisualHunt / CC BY

Ces articles pourraient vous intéresser

Quelle est la différence entre un vernis et un vitrificateur ?
Quelle est la différence entre un vernis et un vitrificateur ?
Le vernis et le vitrificateur sont des produits destinés à embellir et protéger un revêtement en bois ou autre. Ils prés
Lire plus...
laissez un commentaire
x