Parquet ou stratifié, que choisir ? 

Un dilemme se pose lorsqu’il s’agit de choisir le revêtement du sol, notamment entre le parquet et le stratifié. Ils présentent chacun d’eux des avantages et des inconvénients et leurs différences sont souvent méconnues. Lequel est le plus adapté à vos besoins ? Voici quelques éléments de réponses.


Qu’est-ce qu’un parquet ? 

Un parquet est un revêtement de sol constitué de lames en bois. Ce type de sol est catégorisé en deux : massif et contrecollé. Le premier implique l’usage d’une seule et unique essence de bois tandis que le second est le résultat de la combinaison de plusieurs couches de bois. 

Le parquet peut être posé par trois différentes méthodes : flottante (uniquement contrecollé) , clouée (uniquement massif) et collée (la plus répandue). Ces finitions s’adaptent à ce sol : 

  • Vitrifiée ;
  • Huilée ;
  • Peinte ;
  • Cire ;
  • Aspect Brute ;
  • Aspect Naturel ; 

  • Qu’est-ce qu’un sol stratifié ?

    Pour faire simple, un stratifié est une imitation du parquet en bois. Comme son nom l’indique, il est le fruit d’une addition de plusieurs couches de strate pour atteindre une certaine épaisseur. Celles-ci sont plongées dans une résine thermodurcissante.    

    L’une de ses spécificités réside dans sa technique de pose qui est flottante. Autrement dit, il n’a pas besoin de colle, mais peut être directement installé sur un support. L’un de ses atouts est sa disponibilité en plusieurs couleurs et modèles selon la conception du fabricant.


    Parquet ou stratifié, lequel choisir ? 

    Le bruit

    Ce critère est essentiel étant donné qu’il existe des personnes plus sensibles au bruit que d’autres. Il est conseillé de s’orienter vers le parquet si vous êtes à la recherche du sol le moins bruyant possible. 

    Le stratifié est plus fin que son homologue, d’où la faiblesse au niveau de l’isolation phonique. A noter néanmoins qu’il existe des modèles équipés d’une sous-couche pour atténuer les bruits de pas.

    Pour quelle pièce ?

    Le parquet et le stratifié s’installent dans des pièces spécifiques. Un endroit plutôt humide s’adapte au premier. Les matériaux constitutifs du second résistent moins à l’eau surtout si le contact est prolongé. Le stratifié gonfle lorsque l’humidité atteint les interstices des lames.

    C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de faire appel à un artisan professionnel lors de la pose pour qu’il mesure l’hygrométrie dans la pièce. Notez que celle-ci ne devrait pas dépasser les 3 % si vous tenez à installer un stratifié. Évitez alors de le placer dans une salle de bain ou sans une cuisine.  

    Il est conseillé de poser un pare-vapeur sous le parquet pour optimiser l’état du revêtement. Il s’agit d’une sous-couche réalisée avec du film polyane. Ce dernier dispose d’une propriété contre la montée d’humidité.

    Design 

    Le stratifié est gagnant sur ce point. Le style, les teintes et les motifs sont au rendez-vous pour ce revêtement de sol. Vous avez la possibilité de varier les finitions en fonction de chaque pièce. Il est même possible de le marier avec la couleur de vos mobiliers ou votre décoration intérieure. Certains disposent d’une surface lisse tandis que les autres présentent des parties mises en relief.

    Matériau constitutif 

    La recherche de la qualité et de l’élégance implique une orientation vers le bois, le parquet se révèle alors plus intéressant. Ce dernier est entièrement réalisé avec cette matière noble. Il procure comme une sensation de chaleur lorsque vous marchez dessus contrairement au stratifié qui ne dispose pas de cette spécificité.  

    Emplacement 

    La robustesse du parquet en bois s’adapte à un emplacement dans les zones à fort trafic. C’est le contraire pour le stratifié qui a tendance à s’user plus vite.

    Pose et entretien 

    Le parquet stratifié peut s'installer soi-même, ce qui se révèle intéressant au niveau des coûts. Ce revêtement est également plus facile à nettoyer. Il nécessite simplement un balai microfibre humide, tandis que le parquet exige des produits nettoyants adaptés à la finition du revêtement. Dans les deux cas, les produits abrasifs sont à bannir pour éviter d’abîmer l’aspect du revêtement.


    La différence entre un parquet et un stratifié est importante après avoir vu tous ces détails. La noblesse de l’apparence et du bois est la raison pour laquelle les consommateurs s’orientent volontiers vers le premier revêtement. Ils choisissent le second, pour la facilité de pose et d’entretien.

    laissez un commentaire
    x