Vitrificateur ou huile pour votre parquet en bois ?

Vitrificateur ou huile pour votre parquet en bois ?

Pour préserver la qualité de votre parquet en bois massif sur le long terme, optez pour la meilleure finition.

La fréquence de l’entretien en dépendra également. Avant de faire votre choix entre le vitrificateur et l’huile, apprenez d’abord à bien les connaître.

L’une et l’autre protègent le bois brut contre l’éraillement et les salissures.

Cependant, le niveau de résistance aux différentes conditions extérieures fait la différence. 

Alors, laquelle choisir ?


Le vitrificateur de parquet

Le vitrificateur ou vernis polyuréthane couvre la surface de votre parquet d’un film imperméable composé d’eau et/ou de solvant. Cette couche assure alors la fermeté et l’étanchéité du bois. Le parquet vitrifié a toujours été reconnaissable par son aspect brillant ou satiné. 

Cependant, beaucoup de modèles récents proposent une finition plutôt mate comme celle de l’huile. Pour conserver longtemps l’aspect de votre parquet vitrifié, il faut lui accorder un entretien spécifique au moins une fois par an. Il s’agit d’appliquer sur sa surface un produit rénovateur. 

 

Avantages 

Avec un vitrificateur, votre parquet en bois est difficilement lessivé par les effets décolorants des rayons ultra-violets. Il résiste mieux aux rayures et aux éraflures.

Il faut seulement appliquer une sous-couche avant la finition vitrifiée et attendre le séchage. 

 

Inconvénient 

Le seul inconvénient du vitrificateur, c’est qu’il est incapable d’humidifier le bois, contrairement à l’huile. Il reste à la surface du parquet comme une couche de revêtement.

La matière bénéficie alors d’une bonne protection, mais il n’est pas pallié et il perd un peu de son aspect naturel.

Par conséquent, si vous rapiécez une partie endommagée, la beauté du parquet sera impactée, d’où la nécessité de refaire le ponçage et la vitrification. 


L’huile pour parquet

L’action de l’huile sur votre parquet est similaire à celle d’un saturateur. Les fibres du bois se nourrissent des fines particules de l’huile et si vous mettez une deuxième couche, la saturation est parfaite. Le bois imprégné craint moins les poussières et l’humidité. Il conserve son aspect naturel et se montre plus joli avec sa finition mate ou ultra-mate. 

Vous choisissez la couleur de l’huile en fonction de la teinte de votre parquet. Le choix de nuances est très large, vous devez juste respecter la règle générale : ton naturel ou clair pour les parquets clairs et ton bois pour les parquets foncés. 

 

Avantages

Un parquet huilé garde l’aspect naturel du bois avec un léger effet mouillé. Avec son action nourrissante, l’huile met en valeur la structure du bois et accentue un peu la teinte de votre parquet. Cet effet est très recherché pour la décoration d’un intérieur design à ambiance rustique. 

 

Inconvénients

L’huile promet une moins bonne tenue par rapport au vitrificateur. Il faut homogénéiser à nouveau l’imprégnation des fibres du bois. Cela vous oblige à appliquer une nouvelle couche à la surface de votre parquet tous les ans. Si vous manquez de respecter la fréquence de l’entretien, votre parquet en bois sera vite lessivé.


L’intérêt de choisir le vitrificateur pour votre parquet

Le vitrificateur se révèle plus intéressant que l’huile. Le parquet vitrifié nécessite moins d’entretien et sa teinte ne se dégrade pas sous l’effet des rayons UV. En plus, il est possible d’avoir l’aspect huilé avec un vitrificateur. 

Par ailleurs, si vous cherchez à obtenir un aspect brillant ou satiné avec de l’huile, c’est difficile.

L’huile-cire peut vous aider à avoir un résultat qui se rapproche de la finition vitrifiée, mais ce produit n’offre pas la bonne protection et la bonne tenue. 

 

Comparateur des huiles parquet et des vitrificateurs.

Vous avez fait votre choix concernant la finition que vous souhaitez appliquer à votre revêtement. Il faut maintenant se pencher sur les différents produits existants. 

Pour cela, nous avons créé deux formidables guides d'achat :

laissez un commentaire